Passer à des transactions virtuelles pour bâtir l’économie numérique du Canada


Le Digital Identification and Authentication Council of Canada dévoile sa deuxième validation de principe : la preuve de résidence en ligne

Toronto, le 14 juin 2016 – Le Digital Identification and Authentication Council of Canada (DIACC) a dévoilé aujourd’hui sa deuxième validation de principe : la preuve de résidence en ligne.

« Il est fondamental, pour le DIACC et nos membres, de promouvoir l’innovation et de concevoir des cadres qui permettent aux entreprises et aux gouvernements d’effectuer des transactions virtuelles d’une manière plus confidentielle, plus sécuritaire et plus efficace », a déclaré Dave Nikolejsin, président du conseil du DIACC.

Les gouvernements et les secteurs privé et à profit social se servent de la résidence pour s’assurer que les clients admissibles reçoivent les produits et les services dont ils ont besoin. Par exemple, la résidence est utilisée pour déterminer les frais de scolarité des universités, pour donner accès à des promotions d’affaires régionales et des programmes communautaires, et pour renouveler un permis de conduire.

Aujourd’hui, les clients doivent, pour prouver leur résidence, se présenter en personne et fournir une facture des services publics, un relevé de compte ou un document similaire permettant d’établir un lien avec une adresse physique. L’expérience, qui n’offre au client ni confidentialité accrue ni commodité, oblige les organisations à maintenir des processus désuets qui se prêtent de plus en plus à la fraude. Bref, tout le monde est perdant.

Le DIACC, qui a conscience du défi et une volonté constante de passer aux services numériques, a entrepris d’étudier la possibilité de moderniser l’expérience liée à la preuve de résidence, une expérience qui met le client et la protection de sa vie privée, au cœur du processus.

« En mettant le client au centre de la preuve de résidence, le DIACC s’est attaché à développer un cadre de preuve de résidence en ligne qui protège davantage la vie privée, est sûr, transparent, robuste et efficace, a ajouté Eros Spadotto, vice-président du DIACC et vice-président à la direction, Stratégie de technologie chez TELUS. Le contrôle est entre les mains du client. C’est lui qui prend l’initiative. Aucun renseignement n’est demandé ni partagé sans que le client ne donne son consentement express en connaissance de cause.  »

Misant sur le succès de sa première validation de principe, qui consiste à permettre aux résidents canadiens d’ouvrir des comptes de banque uniquement en ligne, le DIACC met à profit son ensemble unique de membres des secteurs privé et public pour concevoir des cadres fabriqués au Canada, qui permettront aux entreprises, aux gouvernements et aux citoyens canadiens de tirer parti de l’économie numérique globale et de promouvoir l’innovation. Le DIACC s’est engagé à collaborer avec le gouvernement du Canada et tous ses partenaires afin doter le pays d’une agence de l’innovation au service tous les Canadiens.

« Les Canadiens sont parmi les plus grands adeptes des solutions numériques. Nous passons plus de 40 heures par mois pour nous inscrire à l’école, interagir avec les gouvernements, faire des transactions bancaires, magasiner, et communiquer avec la famille et les amis. Le Canada compte en tout 29,4 millions d’utilisateurs d’Internet et leur nombre ne cesse d’augmenter, a fait remarquer Graeme Gordon, administrateur du DIACC et premier vice-président, bureau du chef des systèmes d’information, Postes Canada. Les Canadiens – nos entreprises, nos gouvernements, notre communauté à profit social et nos citoyens – vont tous bénéficier de l’innovation, de la sécurité et de la commodité d’un Canada plus cyberbranché. »

À propos du Digital ID and Authentication Council of Canada (DIACC)

Fruit du groupe de travail sur les systèmes de paiement mis sur pied par le gouvernement fédéral, le Digital ID and Authentication Council of Canada (DIAC) est une coalition sans but lucratif de leaders des secteurs public et privé qui a pour vocation de développer un cadre canadien d’identification et d’authentification numériques afin de permettre au Canada de participer pleinement et en toute sécurité à l’économie numérique mondiale. Les membres du DIACC comprennent des représentants des gouvernements fédéral et provinciaux ainsi que des chefs de file du secteur privé.

Le DIACC a pour objectif d’offrir des débouchés économiques aux consommateurs et aux entreprises du Canada en fournissant le cadre voulu pour développer un écosystème d’identification et d’authentification numériques à la fois robuste, sécuritaire, évolutif et plus confidentiel, qui va réduire les coûts des gouvernements, des consommateurs et des entreprises tout en favorisant la croissance du PIB.

 

Contact :

info@diacc.ca