La chaîne de blocs est-elle la réponse aux registres d’entreprise au Canada?


Selon le Digital ID & Authentication Council of Canada (DIACC), IBM Canada et la province de la Colombie-Britannique, la chaîne de blocs offre un potentiel considérable pour les registres d’entreprise

Voir la vidéo (anglais) | Lire l’article (français) | Obtenir le code

Toronto (Ontario), le 6 juin 2017 – Reconnaissant les défis que pose la gestion des registres d’entreprise plurijuridictionnels aux gouvernements et aux entreprises du pays tout entier, IBM Canada et la province de la Colombie-Britannique ont dévoilé aujourd’hui, sous la gouvernance neutre du DIACC, un document accompagnant la validation de principe, qui présente un cadre potentiel pour permettre d’enregistrer des entreprises d’une façon plus sécuritaire, plus efficace et plus efficiente – dans une seule ou plusieurs provinces.

« Nous avons développé avec IBM Canada, la province de la Colombie-Britannique et le DIACC une démonstration de la technologie de chaîne de blocs permettant d’avoir un journal interprovincial partagé des interventions liées aux registres d’entreprise auquel le personnel autorisé aurait accès d’une façon sécurisée pour consulter les données d’une entreprise incorporée par-delà les silos provinciaux, indique Joni Brennan, président du DIACC. Cette validation de principe est unique, car elle représente une occasion de faire des expériences et d’innover dans une tribune neutre, et de relier les contextes stratégiques des identités d’entreprise à ceux des identités personnelles en tenant compte des fonctions effectuées lors de la transition des processus physiques à numériques. »

« La sécurité, l’efficacité et le service au client sont des considérations importantes lorsqu’on crée et tient à jour l’information sur les registres d’entreprise pour des sociétés qui sont présentes dans plus d’une province, précise John Ouilette, gestionnaire de projets à IBM Canada. La chaîne de blocs offre un potentiel énorme pour gagner en efficacité, et créer de nouveaux débouchés et modèles d’affaires qui n’ont encore jamais existé. »

La validation de principe des registres d’entreprise tire parti de Hyperledger Fabric, un cadre de chaîne de blocs qui est aussi un des projets Hyperledger hébergés par la Fondation Linux. Hyperledger Fabric offre un modèle décentralisé et chiffré pour enregistrer et partager les renseignements sur les transactions. La technologie empêche aussi la modification des renseignements, ou « blocs », enregistrés dans le système. Les futurs développements de la validation de principe se feront aussi selon une approche basée sur des normes ouvertes.

Hyperledger Fabric offre un modèle décentralisé et chiffré pour enregistrer et partager des renseignements sur les transactions. La technologie empêche aussi la modification des renseignements, ou « blocs », enregistrés dans le système. Les futurs développements de la validation de principe se feront aussi selon une approche basée sur des normes ouvertes.

Des instructions détaillées pour une installation locale et en nuage peuvent être trouvées à: https://github.com/DIACC/POC-corporate-registries

Vous aimeriez en savoir davantage? Regardez la vidéo sur la validation de principe ici.

À propos du DIACC

Fruit du groupe de travail sur les systèmes de paiement mis sur pied par le gouvernement fédéral, le DIACC est une coalition sans but lucratif de leaders des secteurs public et privé qui a pour vocation de développer un cadre canadien d’identification et d’authentification numériques afin de permettre au Canada de participer pleinement et en toute sécurité à l’économie numérique mondiale. Les membres du DIACC comprennent des représentants des gouvernements fédéral et provinciaux ainsi que des chefs de file du secteur privé.

Le DIACC est formé d’une coalition d’organismes publics et privés qui se sont engagés à développer un écosystème d’identification et d’authentification numériques à la fois robuste, sécuritaire, évolutif et plus confidentiel, qui va réduire les coûts des gouvernements, des consommateurs et des entreprises tout en favorisant la croissance du PIB. Un écosystème d’identification numérique fabriqué au Canada va refléter les valeurs et les priorités canadiennes, et permettre aux Canadiens d’effectuer une foule de transactions et d’interactions sécuritaires en ligne, au pays et à l’étranger.

Les membres du DIACC collaborent en partageant leurs ressources et leurs perspectives afin de répondre aux besoins de la transformation numérique en développant le cadre de confiance pancanadien (CCP). Le CCP est un ensemble de normes canadiennes fondées sur des principes, qui soutiennent les principes du gouvernement ouvert et permettent au Canada de participer à fond et d’une façon sécuritaire à l’économie numérique mondiale. Les membres du DIACC préparent ensemble des livres blancs, des validations de principe et des études appliquées innovateurs qui visent à éduquer le marché afin que le Canada puisse participer à fond et d’une façon avantageuse à l’économie numérique.

Pour en savoir davantage sur le DIACC, visitez www.DIACC.ca

À propos de la province de la Colombie-Britannique

La province de la Colombie-Britannique fournit à ses 4,6 millions d’habitants une éducation, des soins de santé, des services sociaux et un développement économique. Le gouvernement de la province, qui cherche à poursuivre son développement économique, veut accélérer la création de services publics innovateurs afin de répondre à l’évolution de la demande et d’améliorer l’expérience de ses utilisateurs.

Afin de relever le défi, la province a créé BC Developers’ Exchange (BCDevExchange) pour tirer parti de l’innovation des compagnies et des entrepreneurs technologiques du secteur privé. BC Developers’ Exchange soutient la collaboration entre le gouvernement et les citoyens en utilisant des outils à code ouvert, comme le référentiel de codes en ligne GitHub et une technologie comme Hyperledger Fabric (projet Hyperledger). La province collabore avec la communauté DIACC pour soutenir la mise en place de normes d’identité personnelle et organisationnelle canadiennes, et pour comprendre davantage les technologies qui peuvent contribuer à généraliser l’adoption de services numériques fiables et sécurisés.

Renseignements médias

Krista Pawley

kpawley@DIACC.ca

416-270-9987