Aperçu du Cadre de confiance pancanadien🅪

Un cadre de confiance :

  • Est un ensemble de règles et d’outils conçus pour aider les entreprises et les gouvernements à développer des outils et des services qui permettent de vérifier les informations concernant une transaction spécifique ou un ensemble particulier de transactions
  • Guide l’interopérabilité de l’écosystème de l’identité numérique en mettant en pratique les politiques, les normes et la technologie conformément aux niveaux d’assurance définis.
  • Aidera les solutions à fonctionner de manière transparente – ou à interagir – ensemble en établissant une base d’exigences des services publics et privés. Ces solutions permettront aux secteurs public et privé de renforcer la confiance dans les transactions présentant un profil de risque et une valeur plus élevés.

Le Cadre de confiance pancanadien🅪

Le Cadre de confiance pancanadien MC (CCP) est conçu pour répondre aux besoins actuels et futurs d’innovation de l’écosystème canadien d’identité numérique en vérifiant la confiance des services et des réseaux.

Les documents et artefacts du Cadre de confiance pancanadien🅪 sont destinés à garantir l’interopérabilité des capacités d’identité des secteurs public et privé, tout en donnant la priorité à la conception centrée sur l’utilisateur, à la confidentialité, à la sécurité et à la commodité d’utilisation.

Le Cadre de confiance pancanadien🅪 est une ressource publique ouverte. Le public y aura toujours librement accès pour examen et adoption. Des ébauches sont mises à la disposition du public pour qu’il puisse en prendre connaissance et apporter ses commentaires. Le Cadre de confiance pancanadien🅪 est élaboré conformément aux politiques et procédures neutres du CCIAN en matière de bonne gouvernance.

Un cadre et de nombreux partenaires :
Avantages de l’apport des représentants canadiens fédéraux, provinciaux et territoriaux du Sous-comité de la gestion de l’identité (SCGI) des conseils conjoints, du public canadien et de l’ensemble du secteur économique.

Lire l’aperçu du PCTF