Monthly Archives: septembre 2021

Forum inaugural du CCIAN sur la recherche et l’enseignement supérieur : preuves de vaccination

Afin de soutenir la stratégie quinquennale du CCIAN, nous avons le plaisir d’organiser une série de forums thématiques sur la recherche et l’enseignement supérieur. Les Forums du CCIAN sur la recherche et l’enseignement supérieur étendent la conversation sur l’identité numérique au-delà des professionnels de l’identité numérique et l’amènent à aborder l’inclusion des différents bénéficiaires des capacités que procure l’identité numérique. 

Notre tout premier rendez-vous portera sur les preuves de vaccination dans les contextes de la santé publique, des attributs de l’identité et de la situation mondiale.
Date de l’événement et détails à propos des conférenciers et des panélistes fascinants à suivre…

Résumé : À l’heure où les institutions d’enseignement postsecondaire accordent la priorité aux besoins des étudiants et des professeurs, qu’ils soient nouveaux venus ou fassent partie des habitués, la santé publique est un sujet qui doit être abordé à la lueur de la pandémie de COVID-19. La confusion inévitable accompagnant les consignes et les politiques sur les preuves de vaccination est une réalité. Les institutions d’enseignement supérieur n’échappent pas à l’obligation de vérifier le statut de vaccination des étrangers locaux et internationaux, et pourtant, la pandémie de COVID-19 cause encore plus d’urgence et de confusion en ce qui concerne la technologie et les processus nécessaires pour valider une preuve de vaccination qui peut être délivrée au pays comme à l’étranger. L’interopérabilité technologique et l’harmonisation des politiques est actuellement un fouillis de solutions et d’approches. Une collaboration s’impose pour offrir un environnement des plus sécuritaires aux étudiants comme aux professeurs.

Pourquoi participer : Ce panel va consister à échanger des perspectives basées sur l’expérience à propos des défis et des occasions afin d’assurer un apprentissage et des lieux de travail sécuritaires pour tous. Partagez votre point de vue sur des cas d’utilisation, possibilités et défis spécifiques pour la suite des choses.

En savoir plus : Nous vous invitons à écrire à events@diacc.ca si vous souhaitez participer à cet événement ou collaborer avec le CCIAN pour organiser un futur Forum sur la recherche et l’enseignement supérieur. 

Spotlight on Regula Forensics

1. What is the mission and vision of Regula?

With 29 years of experience, Regula has the largest ID document template database (9800+), supports over 138+ languages, in addition to supporting documents from over 248+ countries and territories.

Regula develops and improves solutions for the identity verification market. We strive to provide our customers with the best possible level of security and ensure that they benefit from superior protection features.

2. Why is trustworthy digital identity critical for existing and emerging markets?

The existing and emerging markets are growing fast. New banks, new currencies, new technologies are all rapidly reshaping the customer’s expectations. A trustworthy digital identity that ensures the best possible level of security is crucial to retaining customers and growing businesses in this fast-paced industry.

3. How will digital identity transform the Canadian and global economy? How does your organization address challenges associated with this transformation?

Millions of people trust the Governmental Security Organizations every day for their safety and well-being. It’s essential that these authorities have the highest level of security and service possible. Regula can empower the digital identity transformations and help the Canadian and global economy in a mission to protect and serve citizens.

4. What role does Canada have to play as a leader in this space?

The heart of digital identity and trust services is community. Being a leader, it’s vital for Canada to give the community the confidence to flourish and grow.

5. Why did your organization join the DIACC?

Having the best ID verification technology on the market and being compliant with data processing regulations is something that we take as a must and therefore, Regula joined DIACC to assist in delivering secure, remote, frictionless ID verification services for users across industries.

6. What else should we know about your organization?

Regula Face SDK delivers secure (fully on-premises), frictionless online biometric verification regardless of the device used. Face matching allows you to compare a face biometric scan (selfie) with the photo on the ID or even a photo from the RFID (if combined with Document Reader SDK). Moreover, a liveness check becomes another security check available for the user. Such an easy step for a legitimate customer helps assure that the person holding the ID is the one on it as well as help confirm genuine presence.

Integration happens like plug and play. Together with that you get the solution that is compliant with the regulations, runs on all devices and platforms as well as reduces operational costs. Face SDK can be used in a variety of industries for different use cases including automated check-in in air travel, or onboarding in fintech. Regardless of the industry or use case software runs on the end-user device delivering the highest level of security.

Le Conseil canadien de l’identification et de l’authentification numériques et Prompt annoncent un partenariat

Le Conseil canadien de l’identification et de l’authentification numériques et Prompt annoncent un partenariat pour soutenir la cyberrésilience des entreprises québécoises

Le 21 septembre 2021 – Le Conseil canadien de l’identification et de l’authentification numériques (CCIAN) et Prompt ont le plaisir d’annoncer un partenariat de collaboration qui va améliorer la cyberrésilience des entreprises québécoises.

Le partenariat va promouvoir auprès des entités québécoises l’importance de la cybersécurité et de l’identité numérique, et soutenir le coût inhérent pour développer leur solution de cybersécurité et/ou pour obtenir une certification, des marques de confiance et des normes de cybersécurité pertinentes.

Dans le cadre de ce partenariat, un processus sera établi pour permettre aux entités québécoises de demander le remboursement de 50 % des coûts d’évaluation de la marque de confiance associés à la vérification du Cadre de confiance pancanadien (CCP) dans le cadre du programme de vérification de la marque de confiance Voilà Vérifié du CCP exploité par le CCIAN s’inscrivant dans le volet 2 du Programme d’innovation en cybersécurité du Québec (PICQ) de Prompt. Le CCIAN, qui sera la porte d’accès à ces applications, va recommander au PICQ les projets les plus qualifiés pour un financement. Prompt et le CCIAN vont également collaborer pour accroître la sensibilisation et mener l’identification de nouveaux projets de recherche-développement (R et D) qui ont l’occasion de demander un financement dans le cadre du volet 1 du PICQ de Prompt.

Le programme Voilà Vérifié établit des critères vérifiables basés sur des processus à la convergence de la technologie et de l’assurance de l’information. Les entités qui obtiennent la marque de confiance du CCP Voilà Vérifié seront mieux préparées pour l’interopérabilité de l’économie numérique mondiale avec des cadres et des normes, notamment la série NIST 800-63 et le règlement eIDAS de l’Union européenne.

« Le CCIAN et Prompt, qui miseront sur leurs forces respectives, vont permettre aux entités québécoises de répondre aux exigences de l’économie numérique reliées à l’identité numérique, à la cyberrésilience et à la main-d’œuvre numérique », a déclaré Maxime Clerk, directeur principal du PICQ, Prompt.

« La vérification de l’identité numérique des entreprises et des particuliers joue un rôle important dans la cyberrésilience pour l’émergence des villes intelligentes, de la santé intelligente et de l’intelligence artificielle, a indiqué Joni Brennan, présidente du CCIAN. Nous sommes ravis de travailler ensemble afin d’amplifier les occasions pour les entités québécoises de tirer pleinement parti de l’économie numérique mondiale.

À propos du CCIAN
Le Conseil canadien de l’identification et de l’authentification numériques (CCIAN) est une coalition sans but lucratif de plus de 110 organismes des secteurs public et privé qui sont déterminés à développer un cadre canadien pour l’identification et l’authentification numériques. Nos membres sont aussi bien de petits ateliers comptant entre une et cinq personnes que de grandes multinationales de plus de 15 000 employés. Nous prônons une stratégie de l’identification numérique inclusive et équitable, qui protège davantage la vie privée et qui convient à tous les Canadiens.

À propos de Prompt (www.promptinnov.com)
Prompt a pour mission et pour objectifs d’encourager des partenariats en recherche et développement (R et D) entre les universités et l’industrie, qui accroissent la concurrence entre les entreprises québécoises de l’industrie des technologies de l’information et des communications (TIC). Prompt est active dans tout le secteur TIC, du matériel aux logiciels, ainsi que dans les composantes, les réseaux et les applications. Cela permet à l’entreprise de bâtir des masses critiques de projets à l’intérieur de marchés verticaux spécifiques (santé, sûreté, transports, etc.) dont dépendent de plus en plus les chaînes de valeurs industrielles.

Renseignements :

Krista Pawley 

Krista@ImperativeImpact.com

416-270-9987

Coordonnateur de projets bilingue – CCIAN

Date d’ouverture : 23 septembre 2021

Date de clôture : 29 octobre 2021

Le Conseil canadien de l’identification et de l’authentification numériques (CCIAN) est à la recherche d’un coordonnateur de projets bilingue (français et anglais) et motivé pour apporter son soutien à des projets, réunions et événements, ainsi qu’à une mobilisation communautaire, à des plans de projets et au suivi de mesures. Le coordonnateur de projets collaborera avec les partenaires et intervenants communautaires du CCIAN, relèvera du gestionnaire principal des programmes du CCIAN, et travaillera en étroite collaboration avec le chef des marchés francophones du CCIAN.

L’identité numérique est à l’avant-plan de l’innovation et de la transformation numérique, et le coordonnateur de projets est idéalement une personne qui se passionne pour la technologie habilitante au service de la société.

Il s’agit d’un poste de 30 à 40 heures par semaine dont la rémunération est fonction de l’expérience.

Veuillez faire parvenir votre curriculum vitae accompagné de votre lettre de présentation à info@diacc.ca, en indiquant comme objet « Candidature : Coordonnateur de projets bilingue – CCIAN ».

Merci.

Tâches et responsabilités

  • Coordonner les groupes, réunions, projets, événements et autres exigences connexes qui lui sont assignés.
  • Coordonner les partenaires et intervenants communautaires reliés aux projets assignés.
  • Surveiller l’avancement des projets et en rendre compte (p. ex., procès-verbaux des réunions, notes d’évaluation et de rétroaction, transcription des groupes de discussion, etc.).
  • Communiquer à l’équipe du CCIAN les préoccupations reliées aux projets.
  • Soutenir le gestionnaire principal des programmes et le chef du marché francophone afin de s’assurer que les projets sont menés à temps, en respectant la portée et le budget.
  • Aider à évaluer les projets et à en déterminer la priorité.
  • Tenir les équipes au courant des livrables et des échéances.

Qualifications

  • Diplôme universitaire ou collégial, ou minimum de trois années d’expérience en coordination de projets pertinente au sujet.
  • Minimum de deux années de travail auprès d’un organisme sans but lucratif ou dans d’autres secteurs, privilégiée.
  • Aptitudes marquées pour l’organisation, la planification et la gestion du temps, et capacité à accomplir de multiples tâches et à coordonner des projets selon des échéances serrées.
  • Excellentes aptitudes pour les relations interpersonnelles et la communication verbale et écrite en français et en anglais.
  • Capacité à travailler efficacement et sans supervision dans un large éventail de contextes avec des personnes ayant des antécédents divers, notamment les clients et les collègues.
  • Connaissance des principes, approches et pratiques reliés à l’identité numérique, un atout.
  • Expérience professionnelle rattachée à l’écosystème de l’innovation et des médias numériques, un atout.
  • Capacité à bien travailler d’une manière autonome en équipe, à distance et dans un cadre de collaboration.
  • Très grande maîtrise de Microsoft Office et G Suite, un impératif; niveau de connaissance avancé.
  • Capacité à interagir d’une façon professionnelle avec de multiples intervenants et partenaires des secteurs public et privé.
  • Bilinguisme (français et anglais, lus et écrits), un impératif

Spotlight on Credivera

1. What is the mission and vision of Credivera?

Mission: To bridge the way the world manages personal and professional credentials. We make people’s lives easier, safer, and more productive by seamlessly connecting trustworthy information to where it needs to go.

Vision: Transform the way we provide proof of people, products, and processes.

2. Why is trustworthy digital identity critical for existing and emerging markets?

A global economy requires a shared, trusted framework for understanding that the information we are receiving is true, untampered, and current.

As we look at traditional industries, we see an urgent need to securely share information about an individual that respects both their personal data and the information required for operating a compliant organization.

As these markets interconnect, the skills of a workforce may be hybrid, remote or highly accessible but fundamentally still require a capacity to analyze, assess, and deploy talent associated with an identity based upon their current status.

Digital ID transitions the way we validate skills from subjective to objective, placing an emphasis on the work and removing stereotypes and bias limiting the advancements of new markets.

3. How will digital identity transform the Canadian and global economy? How does your organization address challenges associated with this transformation?

Digital identity will create a common language and roadmap for securely sharing important personal information that honours the individual being in control of their identity. As their identity expands to involve personal and career credentials, the nature of work and repositioning of talent globally becomes a reality.

Canada will be able to attract the talent our industries require, share expertise in emerging geographies, and remove blockages in the way current economic systems operate that require verified identification in a manual way.

Credivera is developing an open, standards-based identity platform that provides proof of certifications and work experience using verified digital credentials. As we build a digital ecosystem of businesses, issuers, and individuals, we are supporting industries to adopt new ways to capacity plan, manage compliance, and identify opportunities for new career and skill development.

4. What role does Canada have to play as a leader in this space?

Canada can be agile and advocate for creating and mandating a shared standard of digital identity among world leaders. Through fundamental systems that enable both public and private trust services people, markets, and personal data can flow faster and more securely.

5. Why did your organization join the DIACC?

As a participant in emerging advancements in digital identity for the government, Credivera learned of the Pan Canadian Trust framework and aligned with DIACC’s initiatives. As a member, we are excited to share knowledge and assist in creating the future of digital identity together.

6. What else should we know about your organization?

Credivera is currently working with the Government of Canada on User Centric Verifiable Credentials, supporting the interoperability of foundational identity documents and will be found on the Microsoft Marketplace in the coming months for their digital Wallet.

champion-du-numerique

Les leaders canadiens doivent faire de l’identité numérique une priorité et la promouvoir afin de favoriser l’inclusion sociale et la relance économique

TORONTO, le 14 septembre 2021 — Plus de 100 institutions financières, sociétés de télécommunications, entreprises technologies, services-conseils, PME, partenaires universitaires, organisations internationales et organismes sans but lucratif ont déclaré être des champions de l’identité numérique dans une campagne que le Conseil canadien de l’identification et de l’authentification numériques (CCIAN) a lancée aujourd’hui. Le CCIAN invite tous les partis politiques et leaders du secteur privé à faire de l’identité numérique une priorité afin de permettre à l’économie numérique de devenir une voie essentielle pour se remettre de la pandémie.

La pandémie de COVID-19 a considérablement accéléré la cadence à laquelle le Canada prend le virage en ligne. Bien des choses que nous avions l’habitude de faire « en personne » — depuis l’épicerie jusqu’aux rendez-vous médicaux — s’effectuent à présent de chez soi. En parallèle à cela, une armée mondiale de cyberpirates s’active à exploiter les vulnérabilités de la sécurité en ligne pour accéder à des renseignements personnels sensibles.

« Les Canadiens ont besoin de justificatifs numériques qui leur donnent les moyens d’utiliser des outils numériques, tout en sachant que leurs renseignements personnels sont respectés et protégés, estime Joni Brennan, présidente du CCIAN. La technologie ne peut relever à elle seule les défis d’aujourd’hui. L’identité numérique pour tous doit être une priorité en matière de politiques publiques. Les Canadiens veulent que leurs gouvernements collaborent avec les parties prenantes pour permettre la mise en place de justificatifs numériques multi-usages qui protègent leur vie privée tout en accélérant la relance économique. »

Le Canada a plus que jamais besoin de champions de l’identité numérique qui :

  • Font la promotion de l’identité numérique pour accélérer la reprise économique et assurer une inclusion sociale équitable.
  • Collaborent avec le CCIAN et d’autres pour instaurer une identité numérique qui protège la vie privée, et qui autonomise les particuliers, les entreprises, le secteur public et la société civile.

L’identité numérique est d’une importance fondamentale pour chaque Canadien et chaque parti politique.

La plateforme du Parti libéral proposait « un groupe de travail sur les politiques numériques » qui bénéficierait grandement d’une identité numérique sécuritaire et respectueuse de la vie qui autonomise les citoyens si ce parti veut « faire du Canada un leader de l’économie numérique et façonner la gouvernance mondiale des technologies émergentes, notamment en ce qui concerne les droits en matière de données et de confidentialité, l’imposition, l’extrémisme violent, l’utilisation éthique des nouvelles technologies et l’avenir du travail ».

La plateforme du Parti conservateur reconnaît que les Canadiens ont besoin de savoir comment leurs données sont utilisées. L’identité numérique rend cela possible. Comme l’indique la plateforme, « la confidentialité des renseignements personnels est un droit fondamental qui doit être protégé de toute urgence par l’application de la loi. Les Canadiens doivent avoir le droit de comprendre et de contrôler la collecte, l’utilisation, la surveillance, la conservation et la divulgation de leurs renseignements personnels. »

Le NPD a promis d’inclure dans sa plateforme un projet de loi numérique sur les droits à la confidentialité qui va s’avérer vraiment utile dans un écosystème de l’identité numérique qui autonomise les citoyens.

L’engagement que le Bloc a pris dans sa plateforme et qui consiste à « bonifier le soutien de la transition numérique des entreprises pour favoriser une économie locale, inclusive et sécuritaire » est également important dans une économie numérique locale et mondiale. L’identité numérique peut aider le Québec et d’autres communautés à effectuer la transformation commerciale tout en donnant les moyens de vérifier l’authenticité de la propriété intellectuelle culturelle qui existe et émerge au Québec.

Un écosystème de l’identité numérique robuste et sûr doit être mis en place de toute urgence pour que ces engagements soient instaurés efficacement. Le fait de créer maintenant un écosystème de l’identité numérique soutenu par un cadre de confiance pancanadien va permettre une transition efficace pour que le Canada participe pleinement et d’une manière avantageuse à l’économie numérique, qu’il s’agisse d’introduisant des preuves de vaccination numériques, de recevoir des prestations gouvernementales, de mettre à jour le statut d’immigration et d’entrer sur le marché du travail.

« L’identité numérique est la clé d’une reprise économique efficace qui va accroître l’inclusion et l’équité sociales, affirme Joni Brennan. Nous exhortons tous les leaders canadiens à devenir des champions de l’identité numérique en collaborant avec le CCIAN et d’autres parties pour assurer l’inclusion sociale et accélérer la reprise économique grâce à une identité numérique sécuritaire qui protège la confidentialité, et qui autonomise les particuliers, les entreprises, le secteur public et la société civile. »

Pour en savoir davantage sur la façon de devenir un champion de l’identité numérique, visitez https://diacc.ca/fr/champion/.

À propos du CCIAN

Le Conseil canadien de l’identification et de l’authentification numériques (CCIAN) est une coalition sans but lucratif de plus de 110 organismes des secteurs public et privé qui sont déterminés à développer un cadre canadien pour l’identification et l’authentification numériques. Nos membres sont aussi bien de petits ateliers comptant entre une et cinq personnes que de grandes multinationales de plus de 15 000 employés. Nous prônons une stratégie de l’identification numérique inclusive et équitable, qui protège davantage la vie privée et qui convient à tous les Canadiens.

Renseignements :

Krista Pawley 

Krista@ImperativeImpact.com

416-270-9987